Le Content Marketing est une excellente stratégie pour générer du traffic qualifié sur votre site, de l’engagement utilisateur, améliorer le SEO, et booster la notoriété pour votre marque. Mais beaucoup de marketeurs utilisent également cette stratégie comme un dispositif d’acquisition payant pouvant être hautement profitable : le Content Advertising.

Mais qu’est-ce que le content advertising ? Il s’agit d’un combinaison entre le content marketing, et la publicité (payante). En d’autres termes il s’agit de créer du contenu éditorial engageant, sans se limiter au reach organique (followers, SEO, newsletters…). Il s’agit en effet de payer pour un reach additionnel auprès de votre cible et des visites sur votre site, en diffusant vos contenus sur des plateformes ou emplacements publicitaires, principalement de type “native advertising”.

Ces formats “natifs” ont la particularité de s’intégrer parfaitement dans leur contexte en terme de “look & feel”, et théoriquement de thématique éditoriale.

Mais comment pouvoir atteindre un niveau satisfaisant de rentabilité en payant pour diffuser du contenu éditorial ?

  • Tout d’abord, ce type de formats natifs est extrêmement performant. Une publicité qui ne ressemble pas à une publicité attire beaucoup plus l’attention qu’une bannière graphique traditionnelle. Les Ad blockers risquent même de moins bloquer ces formats, moins intrusifs pour l’utilisateur.
  • Raconter une histoire ou publier un contenu informatif intéressant et de qualité est bien plus attractif pour votre cible potentielle qu’un message promotionnel classique. L’effet est immédiat sur les taux de clicks, avec des augmentation de 2x à 10x permettant d’obtenir des CPCs très compétitifs.
  • L’inventaire de Native Ads reste plus important que la demande coté annonceurs. La compétition sur les prix est encore raisonnable. Ce point est spécifique aux “recommandation widgets“ de pied d’article.
  • Le modèle d’achat sur les grandes plateforme social ads et de content recommandation est majoritairement au CPC. Les annonceurs restent ainsi certains d’assurer un niveau minimum de performance.

Avec des CTR% supérieurs pour les contenus éditoriaux sur ce type de format, il est ainsi possible de générer d’importants volumes, avec des CPCs compétitifs.

Convertir ce traffic en visites rentables reste cependant la partie la plus difficile, et la plus importante. C’est là qu’intervient la stratégie de contenu, ou “content strategy”, qui doit être la première chose sur laquelle doit travailler un annonceur. Ce n’est pas simple et c’est là qu’il doit mettre le plus de focus et de ressource créative.

Voici quelques guidelines pour un créer un contenu qui converti.

  • Le contenu sur votre produit ou service doit être clair, informatif, transparent et doit aller à l’essentiel afin d’engager le lecteur et attirer la bonne audience.
  • Le thème des contenus doivent être liés à l’objectif final que vous souhaitez atteindre. Lorsqu’ils cliquent sur vos annonces, les visiteurs doivent déjà des visiteurs qualifiés.
  • Avoir des contenus engageants est une première étape obligatoire, mais le visiteur doit passer à l’action. C’est pourquoi il est très important de placer des “call to action” discrets mais efficaces tout au long de la page. Le design et la mise en page sont également des éléments importants.

Quelques exemples.

Babbel, le spécialiste de l’apprentissage des langues en ligne (note: également client Powerspace) fait vraiment un excellent travail en content marketing, avec des dizaines d’articles publiés tous les mois. Voici 2 exemples d’excellents contenus, mais très différents pour le content advertising.

  • Contenu #1 : “The 10 Stages of Learning a Language” (Les 10 étapes pour l’apprentissage d’une langue)— Il s’agit d’un excellent thème de contenu éditorial, parfaitement en ligne avec l’objectif final (apprendre une langue). Avec cette approche, il y a de fortes chances pour que le visiteur soit très qualifié avant même d’arriver sur la landing page.
  • Contenu #2 : “9 French Words we should be using in English” (9 mots français que vous devriez utilisez en anglais) . Le thème est intéressant, très attractif, et aide probablement le positionnement SEO. Cependant, même si l’utilisateur est engagé avec le contenu, cette thématique ne sera jamais efficace pour de l’acquisition payante. La thématique est tout simplement trop éloignée de l’objectif d’apprentissage d’une langue.

Conclusion

En résumé, un contenu attractif diffusé sur des emplacements Native Ads sur le web, mobile ou newsletters peut générer d’excellents CTR%, permettant d’acheter du traffic qualifié à un prix très compétitif.

A partir de là, si votre funnel de content advertising (annonce > page de contenu > call to action > landing page) est parfaitement exécuté, le Native Advertising peut véritablement devenir un canal très important en terme de volume et rentabilité.

Intéressé pour en savoir plus sur le content advertising ? visitez Powerspace.com et n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’info sur nos technos Native ads pour les emails.

Share This